Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 16:06

Nous ne sommes pourtant pas des clients difficiles, nous n'avons pas mis de pression sur les entreprises !

  • Il y a 1 an quand nous avons signé avec l'entreprise de maçonnerie, l'objectif était hors d'eau hors d'air pour juillet 2010
  • En décembre nous nous sommes mis en campagne pour trouver un menuisier (voir article antérieur)
  • En janvier le menuisier est trouvé, le devis est signé, l'objectif est indiqué, à savoir pose des ouvrants en juillet pendant que nous sommes sur place pour nos vacances. 
  • Les coffres de volets roulants sont livrés en février pour que les maçons puissent les poser pendant la construction..
  • Nous demandons au menuisier de travailler de concert avec l'entreprise de maçonnerie pour la prise de mesures sachant qu'il faut un délai de 6 semaines pour obtenir le matériel.
  • Au fur et à mesure de l'avancement de la maçonnerie, le maçon m'assure qu'il a rencontré le menuisier, qu'il n'y a aucun problème, sauf les 3 fenêtres de l'étage qu'il faut prendre des 650 de hauteur au lieu des 750 figurant sur le plan.
  • Le menuisier nous appelle début juin pour nous avertir de la petite modification de hauteur des fenêtres de l'étage, nous sommes OK, il peut donc commander les 3 fenêtres du haut on est dans les temps. Nous espérions que celles du RDC étaient commandées depuis longtemps.
  • Vers le 15 juillet après la fin des travaux de maçonnerie, nous l'appelons pour lui dire qu'il peut, comme prévu, monter les ouvrants, que nous sommes présents jusqu'au 15 août.

Réponse de notre menuisier :

 

"Ah ben non, comme je vous l'ai déjà dit, pendant les vacances la France s'arrête, je n'ai envoyé ma commande que la semaine dernière, votre maçon n'a posé les appuis de fenêtre du haut que la semaine dernière. De toutes façons après c'est moi qui pars en vacances. Je vous les monte en septembre"

 

  • Nous sommes très énervés car nous sommes mis devant le fait accompli et nous n'avons pas d'autres choix que d'accepter. Quand il posera les ouvrants nous serons à 1000 km de là, nous ne pourrons pas vérifier la qualité du travail mais bien-sûr il faudra payer et faire confiance.
  • Nous sommes d'autant plus énervés que le maçon m'affirme lui avoir faxé dans les temps les mesures qu'il les garantissait.
  • Comme financièrement ce n'était pas possible de prendre les 2 portes chez lui, il avait accepté que nous en fournissions une achetée par nos soins. Nous, étant à 1000 km, nous avons été capable de commander une porte et de l'avoir dans les temps début juillet. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires