Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

C'est un procédé qui ne demande pas de treillis soudés ni de dalle de compression ni d'étaillage . 

  • Le plancher est composé de poutrelles en céramique féraillées (terre cuite) précontrainte et des hourdis en polystyrène moulé haute densité
  • Le béton de la dalle est coulé jusqu'au niveau des poutres. Elles sont donc encore  visibles après cette opération. Comme aucune réservation de tuyau ni de cables électriques n'a été prévu avant de refermer le plancher du vide sanitaire, cela facilitera la localisation et évitera de percer dans les poutres.
  • Visiblement dans le sud, l'électricien, le plombier disposent les gaines et les tuyaux sur la dalle du plancher, le tout est noyé dans la chape de finition qui reçoit le carrelage. Dans d'autres régions, toutes les gaines sont prévues d'avance, dès la construction du vide sanitaire. Quelle est la meilleure méthode. La première semble plus souple et nécessite moins de coordination entre les différents corps de métier.

Intérêt du plancher de Limoux ??

  • Visiblement l'intérêt est plus pour l'entrepreneur :
    • Réduction des temps de mise en oeuvre
    • Pas de treillis soudés
    • Pas d'étaillage
    • Moins d'épaisseur de béton.
  • Intérêt pour le client ???

    • Meilleure isolation, à condition qu'en cas de poutres posées cote à cote l'hourdi en polystyrène soit adapté, sinon énorme pont thermique !
    • Coût inférieur au plancher traditionnel, féraillé, étaillé et bétonné sur une épaisseur plus importante, à condition que l'entreprise en fasse profiter le client ???

 

   

 Détail des poutres et hourdis "KALIPLAN"

 Les houdis "KALIPLAN"

Kaliplan
Cliquez sur les photos pour agrandir

Partager cette page

Repost 0
Published by