Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 10:27

C'est l'entreprise Michel Gaillard de Murviel lès Béziers qui a été retenue pour le crépi des façades.

  • Nous n'avons pas fait plusieurs devis pour arréter notre choix, ce façadier est  très réputé dans le coin. C'est lui qui a fait le travail chez mon voisin et la prestation est irréprochable. 
  • Nous avions décidé auparavent d'une finition grattée et des tours de fenêtres d'une autre teinte et légérement en surépaisseur.
  • Pour nous aider à choisir la teinte, Michel Gaillard nous a emmené voir un chantier ainsi qu'une façade réalisée l'an dernier. Construction 4833
  • Il a appliqué des échantillons de 3 teintes différentes sur notre façade. Finalement nous avons choisi pour la façade Jaune paille J 50 et pour les encadrements blanc cassé G 20 de  chez ParexLanko. (Identique à la maison ci-dessus, les différences de teinte sur la photo sont dues à la distance, l'ensoleillement, probablement aussi l'épaisseur. C'est la raison pour laquelle il faut choisir sur une maison terminée et non un échantillon)

Construction 4803-1

 

Construction 4806 Simulation
Voici une simulation Photoshop avec le crépi et la porte du local technique achetée chez Lapeyre à Béziers
Repost 0
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 10:00

 

 DSC03312 Construction 4805

 

 

 DSC03307   Construction 4813

 

Repost 0
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 16:41
Construction 4013  Construction 4028

 

Construction 4025 

  • Le plancher de l'étage est coulé
  • Les coffres de volets roulants du vide sur salon sont prêts à être posés
  • Il reste un mur côté sud à finir de monter
  • Après les chainages horizontaux de l'étage, le charpentier pourra commencer son travail.
Repost 0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 19:29

Poteau

  • Poteau contre le mur, du grand art
  • Boisseaux ouverts pour lier avec le poteau du mur; à la fin de la coulée "l'ouvrage" a laché !
  • Pas de problème, on va réparer à la tronçonneuse !

    Restons zen quand même. Dans l'ensemble je suis globalement satisfait de la prestation de l'équipe de maçons. Sans doute que nous n'avons pas les même degrés d'exigences dans le bâtiment par rapport à la mécanique et la carrosserie. L'essentiel reste quand même la solidité de l'ensemble et le résultat final.

plancher1

 plancher2 

  • On en arrive maintenant au plancher de l'étage, à suivre...!

 

 

Repost 0
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 18:00
Ca avance bien, visiblement les coffres de volets roulants seront posés prochainement.

DSCN4283
Le diaporama
Repost 0
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 10:46
Après contrôle des cotes (quand même 2 cm de dispersion) bof on va pas trop pinailler, ce n'est pas de la mécanique, l'élévation des murs peut maintenant se faire sereinement.
  • On attaque le 9ème rang de briques. Ca monte !
  • Le patron est venu sur le chantier pour tracer les niveaux avec son "laser de la mort".
  • Toutes les questions techniques sont abordées pour ne plus avoir à "démonter" (à la masse), ah zut, il y a deux fenêtres (salle de bain et local technique) qui sont trop basses. Allez, là ce n'est pas du démontage mais un rang de briques supplémentaire à monter.
  Controle.jpg  cuisine.jpg
Repost 0
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 10:18
Après démontage des murs du salon mal positionnés, il a fallu trouver une solution efficace (mécaniquement) pour reconstruire ce mur légérement décalé par rapport à la fondation (parpaing de 20).
  • Le patron proposait de le décaler de 60 mm et de combler la différence par un isolant polyuréthane de 60 au lieu de polystirène de 100. Solution la moins onéreuse pour lui, mais pas sérieuse à mes yeux, car il manquait quand même 4 cm pour la toiture.
  • Moi j'avais imaginé de monter un mur en brique de 27, ce qui aurait fait 17 cm sur la fondation et 10 dans le vide, sachant qu'il y a quand même tous les 60 cm une poutre de plancher perpendiculaire à ce mur, ce qui limiterait quand même l'effet cisaillement.
  • Finalement la solution la plus efficace a été proposée par l'ouvrier maçon (Christian, 55 ans) qui consiste à couler une longrine de 27 cm de large féraillée avec reprise de fers enfoncés dans la dalle de plancher.

C'est cette dernière solution qui a été adoptée et mise en oeuvre immédiatement avant la pluie.

Mur-remonte

Repost 0
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 08:35

Gros problème !

  • Le maçon ne s'y retrouve pas dans la cote extérieure des murs du salon (murs de souténemment de la tour carrée de l'étage).

Horreur !

  • Il a aligné les murs
  • Il n'a pas tenu compte du sens de l'isolant de 100 mm qui est tantôt dans un sens, tantôt de l'autre.
  • Il manque 100 mm, cela ne poura pas correspondre avec la toiture.
  • Il faut démolir et trouver une solution pour faire supporter ce mur avec la fondation qui ne sera plus dans l'axe.
Mur-avant  Sens-placo

 

Repost 0
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 19:39

Après plus de deux mois d'arrêt et une petite relance de notre entrepreneur, c'est reparti, ils sont revenus sur le chantier.
Si le temps se maintient, les murs de la maison vont pouvoir monter et enfin donner du volume à notre projet.. 
Du coup nous descendons une semaine aux vacances de février pour nous rendre compte sur place de l'évolution.

DSCN4261

Repost 0